Rechercher

Soluté : après l’ouverture d’un studio, un premier album en vue

Après avoir annoncé l’ouverture d’un studio d’enregistrement à Jonquière pour le mois de février, le groupe de musique Soluté caresse plusieurs autres projets pour le futur. Spectacles, sessions en direct et un premier album sont au calendrier pour les prochains mois.

Patrice Carrier -Ce contenu est produit par les étudiants en ATM – Journalisme du Cégep de Jonquière.

Le groupe rock alternatif Soluté est composé de trois membres : Vincent Bélisle, Olivier Dallaire et Gabriel Renald. Au départ, ils n’avaient aucunement l’intention d’ouvrir un studio d’enregistrement sur la rue Fortier, à Jonquière. « À la base, on était trois musiciens qui jouaient de la musique dans un garage. On a ensuite cherché un local dans lequel c’était possible de pratiquer notre passion sans penser qu’on allait créer un studio. Après ça, on y a réfléchi puis on a réalisé que ça serait une bonne idée de créer un studio pour nous et pour aider les autres groupes musicaux de la région », a affirmé le directeur des communications, Vincent Bélisle.

Pandémie oblige

Formé au début de la pandémie, le groupe Soluté ne pouvait pas donner de spectacles. La création d’un studio d’enregistrement est un moyen d’attirer des regards et de signer quelques contrats. « Pour le moment, on décroche des contrats par-ci par-là. Avec la COVID-19, c’est certain que c’est plus difficile de s’arranger, mais on complète les parties qu’on peut faire à distance sans problème », a partagé l’un des membres du groupe, Olivier Dallaire. Les créateurs du studio se servent également de cet emplacement pour enregistrer leur propre musique et projets.

Avant de pouvoir faire des spectacles devant une quantité importante de personnes, le groupe a plusieurs projets en tête. « Présentement, on travaille sur notre première grande réalisation, soit celle de la sortie d’un album. Par rapport au studio, on veut lancer, au mois de février, une série de sessions en direct pour faire connaître les groupes de la région et pour donner une certaine image à notre studio », a partagé Vincent Bélisle. Depuis la création du studio, le nombre de contrats est constamment en hausse pour le groupe.

13 vues0 commentaire